Gestion comptable d’entreprise : guide pratique

Gestion comptable

Toute entreprise, peu importe le secteur d’activité, ne doit jamais négliger la comptabilité. Avec ce procédé, vous allez pouvoir gérer efficacement les entrées et les sorties d’argent au sein de votre organisme. Toutefois, on confie cette mission à un expert-comptable ou on s’en occupe soi-même. Quoi qu’il en soit, avant de créer votre propre société, vous devez comprendre son fonctionnement ainsi que les avantages à en tirer. 

La gestion comptable : est-ce une obligation ?

Selon la structure juridique qu’une entreprise choisit, elle doit ou non respecter les obligations comptables. Cela s’impose par exemple pour les EIRL, les SASU, les EURL, les SAS ainsi que les SARL. La gestion comptable se définit comme un système d’organisation dans lequel les flux à destination ou encore en provenance d’une société doivent être identifiés, puis traduits sur le plan financier. C’est avec cet outil que l’on détermine par l’exercice comptable le patrimoine d’un organisme, cela dit ce qu’il doit encore, et ses performances en se référant aux résultats obtenus durant une période bien définie. Sur le site lecomptable.fr, vous aurez plus d’informations sur le sujet.

Il y a cependant une grande différence entre la comptabilité de trésorerie et la comptabilité d’engagement. La première aide à comptabiliser les encaissements et les décaissements. Elle ne constate les créances et les dettes qu’au moment de la clôture de l’exercice. Ce sont surtout les entreprises qui relèvent des BNC et BIC qui doivent en opter. En ce qui concerne la comptabilité d’engagement, elle consiste à comptabiliser les recettes acquises et les dépenses, et cela, qu’elles soient déjà payées ou non. Pour choisir entre ces deux systèmes, tenez compte de plusieurs éléments. Sachez tout d’abord que la comptabilité de trésorerie s’avère assez simple, particulièrement pour les activités libres et faciles à gérer comme les consultants, les prestataires… Mais si vous souhaitez suivre de près vos créances et vos dettes, misez sur la comptabilité d’engagement.

Gérer la comptabilité soi-même : est-ce possible ?

Dans le cadre de la gestion d’entreprise, tout entrepreneur a la possibilité de s’occuper de la comptabilité lui-même sans bénéficier de l’aide d’un prestataire. Cependant, afin que tout se passe bien, il s’implique de comprendre les différentes étapes à suivre. Tout d’abord, vous devez vous procurer un logiciel de comptabilité d une entreprise qui répond bien aux normes en vigueur. Si possible, équipez-vous aussi d’un outil qui vous permet d’établir des devis et des factures. Ensuite, mettez en place un classement de vos pièces comptables, retenez sur ce cas que chaque écriture comptable doit s’appuyer par un justificatif. Dès que vous accédez au logiciel, vous pourrez le paramétrer en fonction de vos besoins. Vous allez y ajouter quelques renseignements liés à votre société.

Quand tout est en place, vous allez enregistrer facilement vos écritures comptables. Notez qu’il est recommandé de toujours mettre à jour votre comptabilité pour limiter les retards et pour ne rien oublier. À chaque fois que vous y effectuez un enregistrement, pensez à lier des pièces avec les écritures. Par exemple, vous devez reporter sur la facture le numéro que le logiciel vous attribue lors de l’écriture comptable. Et enfin, lors de la clôture d’un exercice, révisez en entier la comptabilité.

Comment bien choisir un logiciel comptable ?

Le choix d’un logiciel comptable ne se fait pas au hasard. Ne misez pas sur le premier outil que vous trouveriez sur le marché. Vérifiez qu’il vous permet d’éditer facilement le fichier informatique de vos écritures comptables. Sachez que l’administration fiscale le réclame de temps en temps. Assurez-vous en même temps que le logiciel vous aide à envoyer des écritures comptables en des formats dématérialisés vers d’autres logiciels. Et n’oubliez pas de vous renseigner sur l’éditeur de l’outil en question pour savoir si c’est fiable et solide pour vous garantir une maintenance sérieuse en cas de souci. Si possible, optez même pour une solution qui intègre une mise à jour automatique dès qu’il y a un changement de législation.

Pour quelle raison confier la comptabilité à un expert ?

Aujourd’hui, presque tous les entrepreneurs ne prennent pas le risque d’effectuer eux-mêmes la comptabilité de leurs entités. Ils préfèrent confier cette mission à un expert-comptable. Les raisons peuvent être variées, par exemple, un manque de temps, un manque de compétences dans ce secteur ou encore un besoin de plus de conseils externes. En réalité, le métier de comptable requiert plusieurs qualités que seul un expert peut parfois disposer. Ce dernier n’épaule pas seulement un chef d’entreprise, mais l’accompagne tout au long du développement de la société.

Même si vous prenez la décision de tenir vous-même la gestion comptable de votre organisme, sachez que rien ne vous empêche de contacter un expert pour une révision, pour un établissement du bilan… Ainsi, il va vérifier que vous n’aviez rien négligé et que tout se fait selon les règles en vigueur. Et bien sûr, comme tout professionnel, il a la capacité de vous donner des conseils pour simplifier la gestion de votre activité.